Un chat au hasard

Nos Partenaires

Tienda-paquita
Accueil Lois et maltraitances Disparitions signalées
Recommander Imprimer

Disparitions signalées

Le marché noir des animaux est le troisième au niveau mondial arrivant juste après la drogue et les armes.
Ce marché comprend surtout :

  • L'importation et l'exportation d'espèces rares menacées et interdites, qui viennent grossir les cirques et collections privées.
  • Le vol d'animaux de race généralement des chiots ou des chatons qui se revendent à prix d'or ou des adultes typés ou primés qui produiront des jeunes dans des élevages clandestins.
  • Le vol par vengeance ou par intérêt, soit l'animal en question dérange par sa seule présence un voisin par exemple, soit qu'il soit un concurrent de chasse, de concours, de reproduction vis à vis d'un autre chasseur, d'un autre exposant ou d'un autre éleveur.
  • Mais aussi le vol crapuleux dans le but d'obtenir une rançon (qui se soldera par le retour ou non de l'animal, et ce, que le maître ait payé ou non).


Ensuite il y a tous ces vols et disparitions difficilement explicables. Des chats, chiens, parfois âgés, pas toujours des prix de beauté, malades, sans race déterminée ... Tout et son contraire circule à ce sujet, des histoires à nous glacer les sangs de chats dépecés, dépiautés, torturés, mis à mort, jetés comme leurres à des entraînements dans des combats de chiens, servant d'appât à la pêche ... 
Il est difficile de faire la part des choses et de ne pas céder à la panique.

Laboratoires ?
Nous savons que c'est illégal, mais nous savons aussi que cela existe, par exemple la loi stipule qu'il est interdit d'utiliser des chats errants dans les laboratoires mais comment vérifier que des individus mal intentionnés ne revendent des lots de chats capturés dans les rues ?
Normalement les laboratoires sont tenus à des registres précis sur la provenance de leurs animaux, ainsi que sur leurs conditions de vie et de mise à mort ... 
Normalement ces chiens et chats servant de cobayes de laboratoires viennent d'élevages, pas le petit éleveur du coin qui aime sa race et tente d'en sélectionner les caractéristiques, mais bien des élevages pour labo ! Côté chien on privilégie la race beagle, coté chats ? Rien n'est dit sinon qu'on ne peut pas prélever d'animaux errants (chiens ou chats).

Tout ça est bien beau mais les contrôles sont-ils faits régulièrement et sont-ils fiables ? 

Fourrures ?
Là aussi nous savons que c'est illégal. Seule la Chine autorise encore les fourrures de chiens et de chats, l'Europe l'interdit et interdit son importation mais d'après certains spécialistes, une fois traitée, il est presque impossible de savoir si la fourrure est celle d'un chat ou d'un chien ou d'un ours des montagnes par exemple d'autant que nos douaniers ne doivent pas souvent avoir vu de la fourrure d'ours des montagnes ... si tant est que l'ours des montagnes existe.

Sans parler du fait que les peaux sont travaillées en manteaux par ex. et sont rarement revendues telles quelles avant l'importation. Donc plusieurs espèces peuvent avoir été assemblées, traitées, teintes pour en faire un manteau mais aussi d'autres choses comme ... des jouets pour chats.

Viandes ?
Bien que la Chine soit le pays où l'on mange officiellement de la viande de chats, chiens, rats et autres animaux, il existe effectivement un risque de voir Minet ou Médor passer à la casserole. Nous n'avons bien sur aucune information officielle à ce sujet.
Par contre nous savons que des combats de chiens existent ici en France (bien que cela soit interdit), nous savons que certains cromagnons s'amusent de ce genre de spectacles sans pour autant être dresseurs de chiens de combats, que dans certaines cités ce genre d'atrocités sont monnaie courante.

Donc nous ne savons rien et il est difficile de se faire une idée précise mais un fait est certain nos animaux sont en danger !

Et croyez-moi cela n'arrive pas qu'aux autres. On parle de plusieurs milliers (jusqu’à 70 000 plaintes pour vol dans le grand sud et tenez-vous bien ... par an ! ) or ces chiffres ne sont pas tout, il y a ceux qui ne portent pas plainte, ceux dont on n'a pas voulu enregistrer la plainte etc...


Voici quelques conseils pour éviter le pire :

  • En règle générale, ne laissez pas vos animaux sans surveillance.
  • Rentrez-les la nuit ou lors de vos absences.
  • Parlez-en à un voisin de confiance et laissez-lui votre numéro de portable (car souvent celui-ci assiste impuissant au vol, les voleurs étant culottés ils racontent une  histoire du type : "je suis chargé par la proprio de porter le chat, le chien chez le véto" et même si votre voisin a un doute il n'interviendra pas sauf s'il peut vous joindre facilement).
  • Soyez attentif aux véhicules qui rodent (un nombre inquiétant de camionnettes blanches ont été signalées aux abords des vols) ainsi qu'aux inconnus qui sonnent à votre porte pour de faux prétextes (repérages des lieux).
  • Ne laissez pas vos animaux "divaguer" même si c'est tentant de se dire que la liberté est une chose magnifique, c'est aussi le plus grand des dangers. Les sorties doivent se faire sous votre vigilance, même si Minet a l'habitude de rentrer tous le soirs à 19h ..... même si Médor fait son tour habituel, même si c'est contraignant !
  • Si vous empruntez les transports en commun, ne quittez pas le panier des yeux, ne le posez pas au sol pour vérifier les horaires, ni pour donner l'heure à un passant (il se peut qu'un complice en profite pour vous rafler votre panier de transport).
  • Attention aussi aux personnes qui laissent leurs chiens attachés devant le commerce où elles font leurs courses (c'est plus rare pour un chat mais c'est pour vous donner une idée des pièges courants).

 

Ensuite un nombre incalculable de vols "simples" :

  • Le voisin qui va porter les chats à 30 km pour être débarrassé !
  • Le type qui vole un beau chat pour se faire de l'argent ou l'offrir à sa copine ... à sa mère ...
  • La folle qui pense que le chat sera plus heureux ailleurs que chez vous.
  • L'amoureux (se) éconduit(e) qui se venge bassement etc ...

 

Et ensuite encore des vols qui n'en sont pas !

- le chat qu'on a laissé sortir trop tôt après déménagement

Nous savons d'après les appels du secteur que les chats soit disant volés sont des chats qui ont fugué. Il y a quelques mois on nous a signalé 7 chats disparus à St Orens. Après enquête de Christine : dans le lot, il y avait Tabatha et Aladin. Les gens avaient vu nos affiches de recherche et ont de suite pensé : vol! Non, Aladin s'est échappé de suite après adoption car n'avait pas encore fait son territoire, avec des affiches et tournées de nuit, on l'a trouvé. Tabatha, échappée par une porte ouverte, retrouvée grâce aux affiches. Donc attention à ne pas parler de vol s'il s'agit de chat égaré ou accidenté et surtout, quand on n'a pas été témoin du vol, on commence par chercher le chat (voir notre article sur les méthodes de recherche).


- le chat non castré qui a fugué

- le chat vieux, amoindri ou blessé qui se cache pour mourir

- le chat accidenté dont on ne retrouve pas le corps

- le chat égaré qu'on ne cherche pas plus que cela


Si le mal est fait !

Parce que malgré toute votre attention c’est arrivé, votre chat ou chien a disparu ou vous avez été témoin d’un vol ( attention nous parlons bien ici de disparitions qui ne s'expliquent pas par les cas ci dessus ! )

  • Munissez vous du numéro d'identification de votre chat.
    Pour rappel l'identification est maintenant obligatoire pour les chats !!!!
  • Déposez plainte le plus rapidement possible, il faut parfois insister mais c’est vraiment le seul moyen d’avoir une trace de ce vol, signalez les points qui vous semblent importants et qui vous font penser à un vol (rôdeurs, cambriolage de votre maison ou appartement, véhicules suspects, autres disparitions dans le voisinage).
  • Contactez

 

- la SPA de Vichy qui s’est dotée d’une cellule anti-trafic :

Brigitte PIQUETPELLORCE
Cellule anti-trafic
rue des Albatros
03000 VICHY
Courriel : bpiquetpellorce@wanadoo.fr
Téléphone : 04.70.96.23.06


- Les associations autour de chez vous, les nourrisseuses peuvent avoir vu votre chat et ne pas savoir qu'il a une maison mais aussi pour informer que des vols sont commis près de chez vous.

- Les vétérinaires car on peut avoir signalé votre chat, mais pour la même raison d'informer le plus grand nombre.

  • Diffusez un maximum en énonçant ouvertement le vol ou la suspicion de vol (affichettes, annonces sur des sites commerciaux, annonces sur des sites de protection animale ...)


Pour être très honnête, si on a peu de chiffres fiables sur le vol d’animaux on reste carrément sous le seuil espoir quant à l’issue des recherches, mais c’est en unissant nos efforts que l’on parviendra à déjouer les plans machiavéliques des voleurs de vies, celles de nos protégés mais aussi les nôtres qui sont dévastées par de tels actes.

 

Prévenez-nous de tous vos chats disparus, notamment ceux de St Orens et Auzielle, notre secteur. D'une part nous vous conseillerons pour les démarches à suivre afin de tout mettre en oeuvre pour le retrouver s'il est juste égaré... d'autre part, nous arriverons ainsi à recouper les informations et faire front devant la police, justice, etc ...
Quelques associations de Toulouse se regroupent actuellement pour essayer de comprendre ce qu'il se passe à Goyrans, près de Carbonne. Des lâchers de chats ? Nous tentons d'y participer avec le peu de temps dont nous disposons. Joignez-vous à nous pour chercher, enquêter, diffuser...

 

Sur St Orens pour l'instant :

- Nous constatons la disparition de 4 chats sur le quartier du Corail/Chanterelles... des chats bien installés, peu errants... et beaux. 2 poil long, 2 de type siamois, 1 bleu et blanche. Je trouve ça suspect.

- Près de la maison de retraite Rambam, sans doute un empoisonneur. Tous les chats sauvages nourris et stérilisés par la maison de retraite ont disparu.

- Rue Ribaute à St Orens, un empoisonneur au raticide.

- Auzielle et Escalquens : 2 cas de pièges à loup, les chats rentrent avec la patte arrachée... et tous ceux qui ne sont pas rentrés...

- Un monsieur sur Catala qui nous a contacté pour prêt de nasse, il veut se débarrasser des chats de ses voisins qui rentrent chez lui en les expatriant à la campagne. Il semble avoir mis en application malgré ma menace de plainte. On s'en occupe dès qu'on peut.

- Auzielle : notre H26 femelle noire a disparu peu de temps après sa stérilisation avec ses 2 chatons noirs... a survécu le chaton siamois... et 7 mois plus tard Grisou et Blanchette nos deux fidèles de l'ilot. Ca devient très suspect dans le voisinage. Ces deux derniers sont rentrés amaigris après 36 jours de galère.

Là, je pense qu'on a affaire à la mentalité campagne : on tue les chatons pour ne pas que ça prolifère et les chats noirs parce que ça porte malheur. Pas de preuve bien sur.

- Jazz, vieux chat qui perd la mémoire suite à un AVC. On l'a retrouvé une fois, cette fois ça traine. Il s'égare, ne doit pas être loin mais... mâle tigré poil long.

- Mâle roux poil long échappé de son panier loin de chez lui, craintif... près de notre ilot de Ingalls mais peut-être pas assez près pour qu'il s'y rende. Perdu entre Big mat et Sicre meubles route de Revel. Pas castré, pas identifié.

Celui-ci est rentré seul chez lui, 8km en 3 semaines.

- Chat roux perdu à Auzielle. Retrouvé 2 mois plus tard à 14 km de chez lui. Monté dans un camion ou déplacé ?

- Chat blanc et tigré perdu quartier des Carmes à St Orens le 9 avril 2012.

- Chat ragdol pure race disparu le 10 avril 2012 avenue Couderc St Orens/Labege

- 3 chats disparus lors de la fête foraine de St Orens mai 2012, à côté de la fête, quartier Labouilhe :

- Un mâle noir non castré le 14 mai 2012 aux Hauts de Gam.

- Une écaille non stérilisée perdue en avril 2012 aux Hauts de Gam.

- Un chat gris et blanc écrasé avenue de Gameville en mars 2012, ramassé par la sacpa.

- Un chat roux et blanc écrasé avenue de la Marqueille en mars 2012, ramassé par sa propriétaire.

Ceux que nous avons retrouvés sur le secteur :

- Jazz grâce aux vétos qui ont donné mon numéro. La famille du chat m'ayant prévenue, j'ai recoupé... mais il s'est reperdu il y a un mois...

- Tabatha échappée d'ici retrouvée grâce aux affiches.

- Aladin échappé de sa nouvelle maison le jour même retrouvé en tournant en voiture.

- Krishka : rentré seul.

- Chat d'une voisine, non castré : trouvé par connaissance des lieux de femelles non sterilisées.